LOGO-NEW-01

Notre Galerie

Contacts

140 avenue Jean lolive
Bâtiment C3 – Medialab 93
93500 PANTIN - France

09 86 18 48 33

contact@zaconsulting.fr

Suivez nous

Les arnaques

L’expression “rénovation énergétique” est de plus en plus remplacée par “rénovation globale”. Les premières incitations financières portaient effectivement sur des opérations isolées en lien avec les économies d’énergie: chaudière à 1 €, isolation à 1€… 

Cet effet d’aubaine a entraîné de nombreuses anomalies et arnaques :

-  Un démarchage notamment téléphonique intempestif

-  Des prestations réalisées dans le mauvais ordre, entraînant de graves défauts de conception: chaudière remplacée avant d’isoler le bâtiment. La chaudière devenant ainsi surdimensionnée

-  Des prestations réalisées par des entreprises malveillantes sans contrôle d’un architecte, laissant par exemple, les propriétaires avec une laine de roche posée en façade sans enduit...

arnaque-1

Depuis que MaPrimeRenov’ est ouverte à tous les foyers, les acteurs de la rénovation énergétique sont sous étroite surveillance de la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes ( DGCCRF).

Pour bénéficier des aides de l’État, il est maintenant obligatoire de missionner un Assistant à Maîtrise d’Ouvrage qui aidera les copropriétaires à monter une véritable équipe pour réaliser des travaux ambitieux avec un minimum de 35% de gain énergétique.

Penser qu’il vaut mieux rénover
par étape qu’un projet global :

En traitant une opération de rénovation “lot par lot”, les inconvénients sont nombreux :

-  La somme des coûts des différents corps d’état est toujours plus importante et aucune optimisation des installations de chantier n’est possible

-  La durée de la gêne occasionnée est plus importante

-  Les interfaces entre les lots ne sont pas traitées (exemple de l’acrotère entre la toiture et la façade ou encore le calcul de la puissance de la chaudière) ce qui peut engendrer de graves pathologies

-  Aucune vision d’ensemble n’est apportée par un architecte et des corps d’état peuvent être oubliés (la ventilation par exemple)

-  Il est difficile d’atteindre des économies d’énergies de 35%, seuil minimum à l’obtention des aides de l’Etat.

Les avantages de la vision globale :

En traitant une opération de rénovation “lot par lot”, les inconvénients sont nombreux :

Une équipe de maîtrise d'œuvre avec un architecte expérimenté conçoit un programme de travaux global après avoir recueilli les souhaits, besoins et craintes des copropriétaires. Les travaux et intervenants sont coordonnés, les interfaces traitées, les installations optimisées et les aides financières sont accessibles. Des prêts collectifs peuvent être demandés pour lisser le remboursement sur plusieurs années, ce qui rend l’effort financier mensuel beaucoup plus facile à supporter. Enfin, au lieu de s’empêtrer dans des travaux pendant de longues années, les copropriétaires peuvent profiter de leur résidence entièrement rénovée en quelques mois et profiter des nouvelles relations créées avec leurs voisins.

Une rénovation globale est aussi l’occasion pour les copropriétaires de réinventer leur façon d’habiter ce bien partagé avec leurs voisins.

Prendre sa place et faire confiance :

Il reste deux pièges à éviter à tout prix :

–  Considérer que l’architecte et le syndic dirigent tout et se désintéresser du projet.

–  Vouloir prendre leur place et les empêcher de travailler correctement par méfiance.

Une rénovation globale en copropriété est un projet qui doit être réalisé pour les copropriétaires et par les copropriétaires. Il est donc essentiel de s’informer, s’organiser et dialoguer avec son équipe de professionnels. Chez Z.A.Consulting, nous accompagnons les copropriétaires dans la concertation et sommes à l’écoute des besoins, craintes et envies de chacun. 

Les copropriétaires, à travers le conseil syndical et/ou une commission travaux sont les experts de leur bâtiment en termes d’usage, c’est ce que nous appelons la Maitrise d’Usage (MUs). Mais ils sont considérés comme “non sachants” aux yeux de la loi et n’ont pas la vision technique et holistique qu’apporte l’architecte.

Exactement comme avec le médecin, chacun connaît son corps et ressent les choses de l'intérieur, mais nous avons besoin des connaissances, du recul et de l’expertise d’un médecin pour diagnostiquer et prescrire le traitement. L’architecte diagnostique et prescrit ce qu’il faut mettre en place dans le bâtiment.

Il est donc important de prendre sa place de Maître d’Usage en dialoguant avec la Maîtrise d’Oeuvre, seule entité assurée pour prescrire des travaux.

Chez Z.A.Consulting, nous vous conseillons de participer à un atelier rencontre copropriétaires de la Copro des Possibles  pour mieux comprendre le rôle de chacun, trouver les leviers du dialogue et prendre sa place dans le processus.
 
Vous pouvez vous inscrire directement sur le site ou en nous écrivant un mail pour que nous soyons nous même vos Coachs.

Inscription Ateliers